Nos aventures du 13 au 18 Février 2019 : Kanchanaburi et Bangkok

Mercredi 13 Février 2019

Arrivée à 6H15 à Bangkok

IMG_0542

La nuit a été compliquée, en Thaïlande, la lumière reste allumée toute la nuit dans les trains, malgré les boules quies et le bandeau pour les yeux ça n’a pas été simple. En plus il vaut mieux dormir d’un œil pour surveiller les bagages même s’il est évident qu’on dort avec les principales affaires.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, Louna est méga en forme, ce qui aura finalement été souvent le cas en Asie lors des transports nocturnes (Bus ou Train), elle est contente d’arriver à destination, puis 2H après elle commence à décliner. La fatigue se fait ressentir et là, on ne peut plus rien en tirer!

L’idée du moment, c’est de ne pas rester à Bangkok pour filer se mettre au vert quelques jours, et pour se faire nous devons changer de gare afin de prendre un train qui nous emmènera à Kanchanaburi. Au moment où nous montons dans un taxi, nous ne sommes pas hyper convaincu de nous rendre à la bonne gare, Yann suit le trajet sur MAPS.ME (son meilleur ami) car notre chauffeur n’a pas l’air convaincu lui même par notre demande. Bref, on verra bien!

Au final, nous sommes bien arrivés à la gare de Thonburi vers 7h du matin, on a acheté nos 4 billets, Yann est rapidement parti au 7 Eleven le plus proche histoire d’avoir une base pour manger un peu en attendant un vrai repas. Les 7 Eleven en Thaïlande c’est GENIAL, il y en a partout et c’est ouvert 24H/24, 7J/7, les filles adorent.

Partage d’un kit kat entre sœurs

IMG_0544

7H50, on monte dans le train

IMG_0547

Yann s’est octroyé un petit plaisir culinaire

IMG_0551

IMG_0553

En pleine discussion

10H30, nous arrivons à Kanchanaburi, il fait chaud, on est fatigué de notre nuit et Yann n’aime pas particulièrement marcher trop longtemps avec TOUS nos bagages pour chercher un hébergement encore moins sous une chape de plomb  alors il est parti avec Emma frapper aux portes de quelques hébergements afin de trouver celui qui nous accueillera pendant 3 nuits. Pendant ce temps là, je suis restée avec Louna à la gare, un chauffeur de tuk tuk sympathique nous a tenu compagnie et nous a même montré comment nous peser avec la grosse balance à bagages, super car on adore se peser maintenant. Vous vous doutez bien que ce n’était pas le cas avant mais depuis notre départ, on essaye de le faire tous les 2 mois environ pour constater la baisse. On vous partagera les résultats à la fin de la Thaïlande.

Emma et Yann sont de retour, ils ont apparemment trouver quelque chose de sympa, au revoir au Mr du tuk-tuk car nous y allons à pied.

Voici notre hôtel = « SKY »

A peine arrivés que Yann et les filles ne se sont  pas faits prier pour faire un plouf, en même temps, vu la piscine je les comprends. Ils profiteront un bon moment jusqu’à ce que leurs estomacs leur rappellent qu’ils sont quasiment vide. Alors zou, ils se sèchent, ils s’habillent et on part faire une longue, très longue balade à pied sous une chaleur tout juste supportable avant de trouver le restaurant porte close.

La rivière Kwaï

Pas grave, la dame d’un  autre petit restaurant situé juste à côté de celui qui nous avait été recommandé nous interpelle pour nous dire qu’il est fermé (Le MANGOSTEEN) depuis déjà plusieurs mois.  On n’est au milieu de nulle part, ce n’est pas du tout le centre ville, on mangera donc là chez cette petite dame et tant mieux car les filles n’en pouvaient plus.

2 options comme dirait Yann =

  • Soit on revient sur nos pas, même chemin donc pas drôle
  • Soit on poursuit jusqu’au pont de la rivière Kwaï, beaucoup plus exaltant

 

Après un petit 15mn de négociation avec les filles (je vous rappelle qu’il fait chaud), OUFFF, on va voir LE pont, on est quand même venu ici pour ça.

LE PONT de la rivière KWAÏ

IMG_0568

Kanchanaburi est une ville de l’ouest de la Thaïlande comptant 52 000 habitants. Elle est située au confluent de la rivière Kwai Noi avec la rivière Kwaï Yai, où fut construit en 1942 le célèbre pont sur la rivière Kwaï par des prisonniers de guerre sous le commandement de troupes japonaises.

IMG_0569IMG_0572IMG_0573IMG_0574IMG_0577IMG_0581

L’impression d’être seuls dans un endroit aussi touristique? NON!! On a juste patienté pour capturer les bons moments.

Côté touristique avec une petite mamie qui tente de passer ou de vendre!

IMG_0583

On aura posé sur ce pont

La rivière KWAÏ

 

Le soleil se couche

 

IMG_0597

Il est temps de rentrer, on a encore un petit bout de chemin à faire et au final je ne sais pas combien de kilomètres on a fait dans la journée car on a oublié de mettre ViewRanger en marche mais une bonne quinzaine ça c’est sûr. Et après réflexion, c’est souvent qu’on crapahute comme ça, c’est juste qu’on a  un peu plus souffert de la chaleur aujourd’hui.

20H au dodo

Jeudi 14 Février 2019

Aujourd’hui on a décidé de faire une journée basée sur l’histoire des lieux, l’histoire de ce pont que nous avons vu la veille, mais avant cela et pour motiver tout le monde, rien de tel qu’un petit plouf matinal.

Visite du Musée de la Voie Ferrée de la Mort

IMG_0627IMG_0607

Histoire
Durant la Seconde Guerre mondiale, afin de soutenir ses troupes dans la conquête du Raj britannique, l’Empire du Japon lance le projet ambitieux de construire une voie ferrée de 415 kilomètres de longueur à travers la Thaïlande pour rejoindre la Birmanie britannique. La main-d’œuvre, constituée de 100 000 travailleurs asiatiques et de 30 000 prisonniers de guerre occidentaux, connaît des pertes importantes en raison des mauvais traitements, des maladies tropicales et des bombardements américains et britanniques, notamment sur le pont en construction où environ 16 000 personnes trouvent la mort. C’est pour cette raison que la ligne est appelée « voie ferrée de la mort ».
Un pont en bois est d’abord construit pour assurer le franchissement de la Kwaï Yai durant la construction du pont métallique voisin. Il est achevé en février 1943. Des restes de ce pont en bois sont conservés dans le musée de la Seconde Guerre mondiale de Kanchanaburi.
Le pont métallique, toujours opérationnel depuis sa construction, est édifié avec les matériaux d’un autre pont de onze travées démonté à Java, en Indonésie, et amené sur place, près de la confluence des rivières Kwaï Yai et Kwaï Noi, à environ trois kilomètres au nord de la ville de Kanchanaburi. Ces deux rivières forment ensemble la Mae Klong1.
Le pont métallique est bombardé et les deux travées centrales sont détruites en juin 1945. À titre de dommages de guerre, les Japonais les restaurent à la fin du conflit. Elles se distinguent par leur forme rectangulaire et donnent au pont son aspect très particulier ; les nouvelles travées portent une plaque attestant de cette réparation2.

 

Nous y avons passé 2 bonnes heures afin de comprendre l’histoire de ce pont, de traduire de l’anglais au français pour expliquer aux filles avec des mots plus adaptés.

Ensuite, on a juste traversé la route pour nous rendre au cimetière militaire dont l’entrée se trouve à moins de 500 mètres. Et là, la découverte des nombreuses plaques nous a ému, les inscriptions sont touchantes, on est resté plus longtemps que ce qu’on pensait afin de lire les émouvants écrits. Nous nous sommes laissés submerger par l’émotion.

IMG_0629

Le cimetière militaire des Alliés (Kanchanaburi)
Situé en centre-ville, ce cimetière rassemble les tombes de 7000 prisonniers (anglais, australiens et néerlandais). Ce lieu chargé en émotion rappelle aux visiteurs les conditions effroyables dans lesquelles sont décédés ces jeunes soldats.

 

EMOTION

IMG_0634IMG_0635IMG_0637IMG_0638IMG_0639

« Leurs noms vivent éternellement »

IMG_0643

La séquence « Cour d’Histoire » touche à sa fin, la nuit va bientôt tomber alors on se motive pour aller manger dans le centre, allons découvrir ce qu’ils proposent.

Après un coup d’œil jeté sur la carte de différents restaurants, et bien ce soir ça sera pizza chez « Bell’s », ça nous tente pas mal. Résultat des courses : elles étaient correctes!

Pizzas/Pasta chez « Bell’s »

Notre dessert : une glace au 7 Eleven, hummm

IMG_0651

Vendredi 15 Février 2019

Comme tous les matins, un petit plouf et ça repart!

Et pour changer, on tente le tuk-tuk aujourd’hui pour nous rendre de nouveau aux alentours du pont de la rivière kwaï. Notre chauffeur est excellent, belle rencontre dont Louna devrait se souvenir un certain temps. Et si elle oublie, les photos seront là pour lui rappeler l’expérience! Patience, patience!!

Voilà nous avons pour objectif de faire un tour en pirogue sur la rivière, notre tuk-tuk nous dépose au niveau des embarcadères, reste à trouver la meilleure offre.

Balade en pirogue

Par moment le conducteur accélérait pas mal d’où la photo de Louna qui souffle et qui tient sa casquette, malgré cela, elle a apprécié la balade. Et nous aussi, ce fût à la fois nouveau, rigolo et culturel notamment lors de la visite d’un autre cimetière.

 

S’amuser, c’est bien aussi.

IMG_0691

On remonte dans la pirogue pour continuer d’avancer sur la rivière jusqu’à un nouvel arrêt.

Notre petite louloute

IMG_0696

A cet arrêt, Emma serait bien partie se promener à pied le long de la voie ferrée mais d’une part nous ne savons pas quand passera le prochain train et d’autre part, notre conducteur de pirogue nous attend. Alors non, non, non ma chérie.

IMG_0703

 

A partir de ce moment là, on a entamé le chemin du retour avec au programme un nouvel arrêt au niveau d’un temple. Arrêt bof bof.

IMG_0735IMG_0737

Admirez la bête

Sur le chemin du retour (à pied), nous nous sommes arrêtés manger au restaurant indiqué par notre chauffeur de tuk tuk du matin et là, vers la fin du repas, on le voit arriver, du coup on saisit l’occasion et on lui demande s’il veut bien nous ramener.

Et voilà, vous allez découvrir ce qu’il a proposé à Louna, hésitante puis super heureuse.

Louna au volant du tuk tuk

IMG_0746IMG_0745IMG_0747

Elle a réellement conduit, avec lui derrière elle au cas où bien-sûr, c’était super. Louna fût au commande tout le trajet retour, soit environ 20mn ce qui est un chouette souvenir pour une jeune demoiselle de 8 ans. Merci à vous gentil Monsieur d’avoir illuminé les yeux de notre puce. Bon honnêtement Emma aurait bien pris le relais! Elle aura un souvenir différent ailleurs, c’est bien aussi.

Ce Monsieur nous aura même emmené plus loin que notre établissement afin de nous montrer qu’il y avait une fête foraine non loin de notre hébergement, si on veut on pourra y aller à pied dans la soirée. Cool, merci encore une fois Monsieur.

IMG-20190215-WA0005

De retour à l’hôtel, Yann s’occupe d’aller chercher le linge déposé dans la matinée, quel bonheur l’Asie pour ça, 2€ et le tour est joué, le linge est lavé, séché et bien souvent plié.

Pendant ce temps là, n’étant pas en super forme, je m’assoupie le temps d’une sieste.

De leur côté, les filles n’ont pas cherché à s’endormir puisqu’elles ont en tête la fameuse fête foraine. Elles tentent délicatement de me réveiller afin de savoir si elles y vont que avec leur papa ou si on y va tous ensemble.

Une fête foraine en famille, c’est beaucoup plus rigolo

Notre dernière soirée à Kanchanaburi s’est déroulée au milieu des locaux, au milieu d’une fête qui ressemblait à une grosse kermesse, certains enfants étaient déguisés et chantaient une chanson sur une estrade au fond d’un grand bâtiment, il y avait également beaucoup de choses de toute sorte à vendre, des jouets, des vêtements, des gadgets, de la nourriture (ci-dessus : Louna a goûté des insectes) etc…

Samedi 16 Février 2019

Ce matin, c’est le jour du départ pour Bangkok mais nous ne sommes pas pressés puisque le train est prévu vers 15H15. Alors que peut-on bien faire pour démarrer la journée?

Dégustation d’insectes, hummm!!!

La veille Louna avait souhaité acheter des insectes frits à la fête foraine, alors ce matin le petit-déjeuner a un goût un peu différent de ce qu’on connait habituellement. Une bonne dégustation d’insectes et la journée peut commencer.

Ce matin nous faisons la connaissance d’une famille en vacances en Thaïlande, et pour le plus grand bonheur des filles, ils ont 2 enfants avec qui elles vont jouer toute la matinée dans la piscine.

PISCINE

Nous étions dans le même hôtel depuis notre arrivée mais chacun de notre côté nous avons bougé tous les jours, du coup nous ne nous étions pas croisés.

Le départ est également prévu aujourd’hui pour cette famille en vacances, nous partagerons donc le tuk tuk pour nous rendre à la gare. Tout le monde est content.

Bye Bye Kanchanaburi

IMG_0769

Notre tuk tuk collectif est là

IMG_0771

Les enfants pique-niquent en attendant le train

Notre clown du voyage

IMG_0775

Notre aventurière du voyage

IMG_0781

Les enfants ont pris place dans le train

IMG_0782IMG_0786

 

IMG_0785

Emma, heureuse de voyager

IMG_0787

Notre Robinson Crusoé

IMG_0783

Bangkok, on arrive!

Tout de suite le fait d’être avec d’autres voyageurs, ça facilite le trajet, les enfants s’occupent ensemble et ne se rendent pas compte du temps qui passe et ça c’est cool pour les parents.

18H15, on arrive à Bangkok

Bye bye la famille rencontrée le matin même, c’est ça aussi un tour du monde, des rencontres éphémères, juste le temps d’un trajet, d’une journée pour faire connaissance et se dire au revoir. Pas toujours facile.

Arrivés à la gare, on prend un taxi qui nous déposera à l’hôtel repéré sur booking : le YAKS où nous avons passé 2 nuits afin de faire les 2 ou 3 dernières activités sur Bangkok avant de descendre sur les îles.

Le YAKS

IMG_0788

Les bagages sont déposés, la chambre est petite et comme bien souvent, Yann va coller le lit double au lit simple afin d’avoir plus de place pour nous 4, astuce très pratique. Moins pour l’intimité du couple que pour le porte monnaie. Bref, c’est ça aussi un tour du monde.

Le quartier n’est pas hyper animé mais le choix de l’établissement s’est surtout fait par rapport à sa localisation et  aux activités prévues : le marché de Chatuchak, un tour dans les Klongs et Décathlon.

Repas asiatique

Emma boude mais je ne sais plus pourquoi, peut-être est-ce dû au repas, elle ne voulait pas manger là.

Dimanche 17 Février 2019

Ce matin, on souhaite faire un tour en bateau dans les klongs de Bangkok, il y en a plusieurs, des touristiques, des proches de Bangkok, des moins touristiques et des trop éloignés de Bangkok alors notre choix se tournera vers un proche de notre hébergement : KLONG LAT MAYOM.

Heu qui a dit « pas très touristique »? Nous sommes quand même surpris, ça grouille de monde, y compris des blancs, comme nous. Nous qui pensions avoir le marché pour nous tout seul. Serions-nous naïf ?

Bangkok, surnommé la Venise d’Asie, ne jouit pas de cette appellation par simple hasard. En effet la ville est traversée par des milliers de canaux, les célèbres Klongs de Bangkok qui permettent de visiter de nombreux recoins de la ville et même de ses alentours.

Qu’est-ce ? Trou de mémoire!

Louna = « Je peux goûter », « BEURKKK »

 

IMG_0843IMG_0846

Visite d’une ferme d’orchidées

Emma nourrit les poissons, ça grouille.

Louna en mode clown

Yann est content, il a son jus de ???

IMG_0877

Une fois la balade dans les klongs terminées, nous nous octroyons une petite balade dans les dédales du marché où on craquera sur quelques mets étranges dont nous ne connaissons pas le nom. Yann goûterait bien à tout, c’est un passionné des marchés.

D’ailleurs après cette matinée à découvrir de nouvelles saveurs, à en prendre plein la vue avec les étalages colorés et à se promener dans les klongs, il est temps de prendre un taxi pour nous rendre à notre 2ème activité de la journée, le marché de Chatuchak, le plus grand marché de Bangkok. J’ai même entendu dire que c’était le plus grand marché du monde de ce genre, à vérifier!

CHATUCHAK nous revoilà!

IMG_0899

Et oui, nous étions déjà venu mi-janvier découvrir ce gigantesque marché couvert, il est ultra impressionnant. Nous avions envie d’acheter, d’assouvir un désir fou de renouveler notre garde robe, la même pendant 2 ans, dur dur pour moi qui adore acheter des vêtements aux filles. Alors après 1 mois de réflexion, on revient et c’est décidé on fera un colis pour la France dès le lendemain. Zou les filles, on se lâche!!!

IMG_0901IMG_0904IMG_0906

Nous avons fait le plein de spartiates pour les années à venir à un prix défiant toute concurrence, on reviendra renouveler le stock dans 10 ans, les filles se sont également achetées une belle tenue chacune, ainsi qu’un couteau pour Emma qui se l’était vu confisquer en Chine. Yann a fini par craquer sur une écharpe en soie, depuis le temps qu’il hésitait, ça y est il sera tout beau à notre retour. Quelques souvenirs viennent compléter ces achats.

On repart heureux de nos emplettes

Avant de partir Yann souhaite assouvir une petite faim, en effet ce soir il a une activité en solo de prévu alors autant ne pas avoir le ventre qui grogne.

Yann a eu de la compagnie, un bon kebab ça ne se refuse pas

Le kébab avalé, on monte dans un taxi qui me déposera avec les filles à notre hébergement tandis que Yann poursuivra la soirée en assistant à des combats de boxes. La Thaïlande est réputée pour bien des choses dont la boxe alors les filles craignant un peu de voir du sang ou des blessés graves, Yann est donc parti seul y assister et IL A ADORE.

Du côté des filles, on a déballé nos achats et préparé le colis pour la France.

Lundi 18 Février 2019

Ce matin les filles se sont fait une joie de laisser une trace de notre passage au YAKS en attendant la venue du taxi pour nous rendre à La Poste.

Colis envoyé = Colis bien arrivé

IMG_0930

Une fois délestés de quelques kilos, nous reprenons un taxi pour cette fois-ci aller au DECATHLON. Toujours le même effet, les filles courent dans tous les sens comme si elles étaient à Disneyland.

Le but de s’être petite halte : acheter des tubas et des bouées car ce soir on monte à bord du train qui va nous conduire à notre destination de rêve pour nos 2 semaines de vacances.

Cette 2ème mission du jour accomplie, on prend de nouveau un taxi pour aller visiter le WAT PHO qui jusque là n’avait pas suscité plus d’intérêt que ça pour nous, puis finalement changement d’avis alors si on veut le découvrir, c’est maintenant.

WAT PHO

IMG_0946

Le Wat Pho, ou Wat Phra Chettuphon, est un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de Bangkok. D’une superficie de huit hectares, il est situé à l’est de la Chao Phraya, immédiatement au sud du Palais royal dans le quartier de Phra Nakhon.

IMG_0952

Cette statue représente Bouddha sur son lit de mort, sur le point d’accéder au parinirvâna. Elle fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

IMG_0969

 

Sans regret d’être venus voir ce dernier temple, le grand bouddha couché est imposant, cette visite marquera aussi la fin de tous les temples qu’on a pu voir ces 6 derniers mois. Cependant l’heure tourne, alors ne nous éternisons pas  car notre train est prévu à 18H30 et même si on est large, il nous faut maintenant trouver un moyen de rentrer à l’hébergement récupérer nos bagages.

1ère étape : un bateau

IMG_1008IMG_1009IMG_1013IMG_1014

Le bateau nous dépose sur l’autre rive et là, le parcours du combattant commence, on mettra pas loin d’1 heure à trouver un moyen de locomotion pour rentrer:  un tuk tuk finira par nous proposer un tarif assez correct pour qu’on monte dedans. Mais avant cela entre les taxis qui ne s’arrêtent pas et les tuks tuks qui nous demandaient 3 ou 4 fois le prix, on a commencé à flipper un peu car je vous rappelle qu’on a un train à prendre. On a une tête de touriste ou quoi? Ah bah peut-être bien que oui!

Sur le chemin qui nous a mené à trouver un tuk tuk, on a eu le plaisir de rencontrer des écoliers, ils sont trop chou dans leur costume, d’ailleurs tous les écoliers que nous avons croisé depuis 6 mois sont TOUS en costume et finalement c’est pas mal.

IMG_1018

Notre chauffeur est au taquet

Nickel, on est dans les temps

IMG_1023

Yann prendra même une douche à l’hôtel en attendant le taxi pour la gare ferroviaire où nous arriverons vers 17h15 pour un départ du train à 18H30! NO STRESS!!

IMG_1024

On en profite pour acheter les billets pour le trajet retour mais d’une autre gare que celle où nous arriverons le lendemain matin, car notre choix de l’île ou des îles n’est pas encore fait à 100%, c’est ça l’avantage de ne pas réserver, on verra sur place au moment d’acheter les billets du bateau qui, d’ailleurs ne sont pas réservés non plus. Je kiff  » NE PAS RESERVER », je déteste « RESERVER » sauf pour ne pas louper l’affaire du siècle bien-sûr. On s’adapte.

IMG_1027IMG_1026

18H30, direction SURAT THANI

Alors voici nos hésitations pour les 2 semaines à venir :

  • Koh Phangan
  • Koh Samui
  • Koh Tao
  • Un mixe des 3
  • En faire que 2, mais lesquelles?

Que le choix est difficile! Bon on se décidera à l’achat des billets pour le bateau en arrivant, les tarifs nous aideront certainement à nous décider.

Nos aventures du 7 au 12 Février 2019 : De retour à Chiang Maï

Jeudi 7 Février 2019

Départ du bus vers 13H30

IMG_0360

Le trajet se passe très bien, nous arrivons à 17H30 à la gare routière de Chiang Maï, reste à attraper un taxi rouge Oui-Oui.

IMG_0362

Avant de rentrer à l’hébergement, il nous faut aller à la gare ferroviaire afin d’acheter nos billets de train pour nous rendre dans les îles du Sud de la Thaïlande. A ce jour, nous ne savons pas encore laquelle ou lesquelles nous allons découvrir. Laissons nous le temps de demander à droite à gauche les avis de chacun. Cela va nous permettre d’affiner notre choix.

IMG_0361

Grâce à cet achat, la suite s’éclaircie, nous savons que nous prendrons le train le 18 Février de nuit pour nous rendre à SURAT THANI, un des points de départ pour les îles.

Une fois nos affaires déposées à ENJOY HOUSE , nous filons au restaurant indien. Il va vraiment falloir qu’on aille en Inde, on en parle d’ailleurs de plus en plus! Gardons-en pour un prochain voyage.

IMG_0370

De retour à ENJOY HOUSE, Emma qui nous avait fait un peu peur à la piscine de notre hébergement de Chiang Raï nous montre son bobo. Elle a dérapé au bord de la piscine et a chuté dans l’eau précipitamment, la tête passant pas loin du bord….et tout ça sans courir. Comme quoi ça peut arriver à n’importe qui, n’importe quand. Au final, rien de grave, juste une belle égratignure déjà moins impressionnante 24h après!

 

Bobo d’Emma

Vendredi 8 Février 2019

Mission du jour : Envoyer un colis en France ainsi qu’une carte postale de véhicules anciens pour un Monsieur qui nous suit.

La poste étant à l’extérieur de la ville, cette mission nous promet une longue balade.

Le colis est fait et vu le retard du blog, je peux vous confirmer qu’il est bien arrivé. Après avoir découvert les boutiques aux alentours, on se lance dans la quette d’un taxi et pour simplifier les choses, on demande à un hôtel d’en appeler un. En effet, Emma réclamait lors de notre précédent passage ici il y a 10 jours de se rendre au CENTRAL FESTIVAL, un grand MALL, vous voyez les grands centres commerciaux qui attirent petits et grands, et bien on a craqué, nous y avons passé le reste de l’après midi jusqu’à y manger le soir un repas pas des plus mémorables. Bon on s’en doutait!

Attente du taxi

IMG_0381

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, le taxi ne venant pas au bout d’une demi-heure, j’en ai hélé un dans la rue et zou c’est parti.

CENTRAL FESTIVAL

A l’aise Breizh 

Achat en cachette…raté!

Dans le hall, un grand stand de LEGO est à disposition des enfants, ni une ni deux, les filles filent s’installer et y joueront pendant presque 1h….le temps pour nous de faire une surprise aux filles en leur achetant une boite chacune.

Pas vraiment parce que nous sommes super gentils enfin pas uniquement, c’est surtout que les filles vont prendre dans 1 mois le 1er avion de leur vie, si, si, le 1er, vous avez bien lu, alors pour les rassurer, les motiver, les encourager, les féliciter, Yann a trouvé que c’était le cadeau idéal alors on a acheté 3 boites à prix réduits. Pourquoi 3 ? C’est qui le 3ème enfant? Bah c’est moi, car de mon côté ça sera la 3ème fois de ma vie et la dernière fois c’était il y a 17 ans 1/2 alors j’ai besoin d’être rassurée. Je ne suis pas du tout fan de ce gros engin qui vole on ne sait pas comment.

A ce moment là, on ne le savait pas mais les filles nous avaient grugé, on l’a su qu’une fois arrivé en Australie. Sacrées chipies.

Balade dans le MALL

Un nombre incalculable de CLINIC « Esthétique »

Emma se régale (nous aussi mais pas de photos)

IMG_0415

BYE BYE CENTRAL FESTIVAL

IMG_0418

Les filles sont contentes de cet après-midi différente de ce qu’on peut faire d’habitude, c’est aussi ça prendre son temps, faire plaisir à tout le monde sans avoir à faire des choix sur les activités proposées par les uns ou les autres.

Au retour de cette journée, les filles vont au lit pendant que Yann m’aide à rédiger l’article destiné à Bernard, le correspondant Ouest France de Nivillac/La Roche Bernard (56), cela m’a mené jusqu’à 3H du matin, Yann étant monté se coucher quelques heures plutôt. Le but de cet article : faire un bilan de nos 6 mois. Nous avons fait de même par la suite avec Roselyne, la correspondante de L’Echo de la Presqu’île.

Samedi 9 Février 2019

Ce matin Yann est parti à la boulangerie « L’OPERA FRENCH BAKERY » avec Emma, nous en avons entendu du bien, les avis sont très positifs alors allons tester ça.

Pendant ce temps, Louna et moi sommes restées à l’hébergement jouer aux cartes ou encore faire du bricolage suivi d’une séance d’école et d’un petit avancement du blog.

IMG_0420IMG_0421

 

Yann et Emma ont rencontré sur place un Monsieur qui les a ramené en STOP à proximité d’ENJOY HOUSE. Cela a permis que les gourmandises achetées ne prennent pas trop la chaleur ambiante, le retour a été rapide, beaucoup plus rapide que s’ils étaient rentrés à pied.

VERDICT de L OPERA FRENCH BAKERY = UN DELICE, on s’en souvient encore.

Le soir venu, et comme bien souvent en Asie, un petit tour au Night Market pour occuper la soirée, une occupation des plus sympathiques.

Hummm, des grosses crevettes!

Des GYOZAS (Japonais), un vrai délice, belle découverte!

Crêpes pour Emma et Louna

Mes 3 tatoués 

1 Roti pour YANN

Ce dessert là aura mis un peu plus d’1 mois à me séduire, comme quoi je ne dois pas être si gourmande que ça, Yann, Emma et Louna avaient vraiment l’air de trouver ça trop bon tandis que je trouvais ça « trop gras » jusqu’au jour où je me suis laissée tenter 15 jours avant la fin de notre séjour en Thaïlande. Tant mieux dans un sens car ce dessert ne fait pas parti du TOP 3 des desserts équilibrés.

Peinture sur le chemin du retour

IMG_0482

Dimanche 10 Février 2019

Ce matin là Emma s’est motivée pour rédiger son exposé sur notre cour séjour au Vietnam….envoyé 4 mois 1/2 plus tard aux professeurs ainsi qu’aux grands parents, soit le 23 Juin, mais que s’est-il passé entre temps? 3 mois en Australie ça occupe bien!

L’exposé est terminé, il me restera à insérer les photos avec Miss Emma, ce que nous avons fini de faire en Nouvelle Calédonie où nous sommes rendus à l’heure où j’écris cet article. Retard quand tu nous tiens!!

Bon revenons au récit de nos aventures en Thaïlande, cet après midi là, nous avons organisé un rendez vous entre « Familles voyageuses »: des tourdumondistes et des nomades digitaux.

Rendez vous est donné à 16H au parc de Chiang Maï, en plus il est superbement bien fleuri suite au Festival des Fleurs qui a eu lieu quelques jours auparavant.

Parc très fleuri de CHIANG MAÏ

Rencontre entre voyageurs

IMG-20190211-WA0000

Les enfants d’un côté à jouer tout l’après midi pendant que les adultes papotent jusqu’à la nuit tombée, c’est toujours intéressant d’échanger avec d’autres familles voyageuses, on se donne des astuces, on se raconte des anecdotes, on évoque notre manière de voyager etc…. Je me suis notamment rendu compte qu’une famille en tour du monde ne voyage pas de la même manière qu’une famille de nomade digitaux (ça dépend des tourdumondistes et des nomades digitaux), c’est assez logique vous me direz mais en fait ils s’installent un peu plus dans chaque endroit, ils prennent le temps de découvrir plus en profondeur les lieux où ils s’arrêtent car ces familles là ne font pas « que passer » comme nous « tourdumondistes ». Ils s’imprègnent réellement de la culture, du mode de vie et des habitants des villes, villages, tribus dans lesquels ils se posent quelques semaines, voir quelques mois.

Quelques mois ont passé, et on se suit encore avec ces familles voyageuses, on va d’ailleurs en retrouvé 1 d’ici quelques semaines en Nouvelle Calédonie et peut-être de nouveau en Nouvelle-Zélande courant septembre/octobre.

Pour ceux qui cherchent Yann, il est resté se reposer à l’hébergement, il ne se sentait pas bien, certainement ses calculs rénaux revenus l’embêter. Il en aura également profité pour mettre à jour son C.V, on ne sait jamais et faire un peu de lessive après sa sieste.

A la fin de la journée, Louna tombe littéralement de fatigue, courir dans tous les sens toute l’après-midi avec des copines c’est sympa mais quand ça se termine, c’est la chute, elle s’effondre de fatigue, elle est en larme mais Yann n’étant pas là pour la porter, il faut la soutenir un peu jusqu’à ce qu’on achète un tout petit en-cas pour la faire tenir le coup. En même temps, on n’a rien mangé depuis le matin, les conséquences sont donc logique, preuve en est, qu’à peine l’en-cas ingurgité, elle va beaucoup mieux. Et tant mieux.

De retour à l’hébergement après une petite heure de marche, on récupère Yann qui va mieux puis on file à l’angle de la rue pour manger dehors dans un endroit repéré par Yann depuis notre précédent passage il y a 10 jours. Et là, devinez qui on croise? Nos 1000 aventures à 5 qui ont donc fait la connaissance de Yann .

IMG_0502

Lundi 11 Février 2019

Ce matin Emma s’est attelée à la tâche d’écrire son exposé sur Hong-Kong et comme nous y avons passé que 3 jours, la mise en page fût beaucoup plus rapide.

Ensuite, rendez vous était pris avec OCEANE FM et Benoît DE MINIAC, chroniqueur du matin, qui était venu nous interviewé à la maison avant notre départ. WhatsApp c’est magique. Merci à eux de nous suivre.

Le soir approchant à grand pas et Emma ayant fini son exposé, nous pouvons sortir, cela fait un moment qu’elle nous parle d’une crêperie où elle aimerait aller. Nous l’avions repérée lors d’une précédente balade alors ça sera facile de nous y rendre. Quelle erreur de parcours, ça doit bien être la première fois de ma vie que je ne touche pas à ma galette, pourtant on s’était « un peu », certainement « trop peu » informé, mais quelle horreur, je ne comprends même pas comment on peut oser servir ça.

BEURKKKKKK

IMG_0505

Yann est parti de son côté avec Emma qui rêvait d’un roti (rotee) tandis que je prenais le chemin opposé avec Louna qui désirait plutôt une glace.

Mardi 12 Février 2019

Ces 25 jours dans le Nord de la Thaïlande nous ont fait du bien, nous avons adopté un rythme de « slow travel » ce qui change vraiment du rythme soutenu que nous avions pris jusque là, et comme nous sommes partis pour une durée de 2 ans, il faut ménager les montures car n’oublions pas que ce ne sont pas des vacances!!!  D’ailleurs dans quelques jours, et plus précisément à partir du 19 Février nous comptons nous octroyer 2 semaines de vacances comme tout bon « tourdumondiste » qui se respecte.

Un tour du monde, à quoi ça sert :

  • Profiter d’être en famille, le temps passe vite
  • Découvrir de nouveaux paysages (en famille)
  • Prendre le temps  de partager des moments différents
  • Découvrir ses enfants, Apprendre à les connaitre
  • Offrir un champ de possibilité à nos enfants
  • Ouvrir l’esprit de toute la famille
  • Développer d’autres idées
  • Sortir de sa zone de confort
  • Une quête de liberté
  • Ne pas avoir de programme
  • Se libérer de toutes ses obligations
  • Confirmer des choix de vies futures
  • Ne plus avoir de rendez vous
  • Elargir les horizons de nos louloutes pour leur vie future
  • Réapprendre à utiliser le temps libre

 

Et d’ailleurs voici une re-découverte pour moi : la lecture alors je file avec Yann à la librairie faire le plein de livres pour la suite du voyage. Les filles ont souhaité rester à l’hébergement jouer aux kaplas, faire travailler son imagination c’est tout aussi constructif.

IMG_0515

 

 

Les bagages sont bouclés, on peut donc à notre retour  filer tous ensemble cette fois ci à la boulangerie où Yann s’est déjà rendu avec Emma. Une bonne heure de marche plus tard, nous y voici.

Sur le chemin

Le propriétaire des lieux est un français approchant de l’âge de la retraite, et très doué de ses mains, son parcours professionnel est intéressant, il échangera pas mal avec Yann tout en lui proposant de revenir vers lui si besoin est. Ok on en prend bonne note!

Sachant que nous prenons le train à 18h pour une arrivée à Bangkok vers 6h15 le lendemain matin avec probablement un enchainement de train vers Kanchanaburi et bien nous avons bien rempli notre estomac lors de cette pause gourmande afin de tenir le coup jusqu’au lendemain midi. Un vrai régal! Pour rappel le nom de la boulangerie où il faut vous rendre à CHIANG MAI si vous êtes gourmands : « L’OPERA FRENCH BAKERY ».

L’heure avançant, nous prenons un taxi oui-oui pour rentrer récupérer nos bagages, puis nous ferons appeler un Grabb qui lui, nous emmènera à la gare ferroviaire.

BYE BYE ENJOY HOUSE

 

La gare de Chiang Maï

IMG_0527

18H, on prend place dans le train couchette

 

Nos aventures du 28 Janvier au 7 Février 2019 : CHIANG RAÏ

Lundi 28 Janvier 2019

Ce matin, nous nous dirigeons en taxi rouge vers la gare routière de Chiang Mai afin de prendre un bus pour nous emmener à Chiang Raï une ville encore plus au Nord.

On arrive vers midi à la gare, j’avoue que je pensais trouver de la place plus facilement avec le prochain départ mais comme ce n’est pas le cas, nous devons patienter 4H ici à la gare. Que faire pendant 4H? Comment occuper les filles? Où manger? Où avoir la wifi?

MC DO à la rescousse

Le Mc Do situé dans le petit centre commercial derrière la gare nous a accueilli toute l’après midi, le lieu idéal pour satisfaire nos envies, accessible facilement à pied et avec tous nos bagages : jouer, manger, lire, surfer sur le net.

16H15 , on grimpe dans le bus

C’est parti pour environ 4h de bus, le trajet s’est bien passé, pas de déconvenues.

20H, on arrive à CHIANG RAÏ

La bonne nouvelle c’est que le bus nous dépose vraiment dans le centre de la ville, quasiment au milieu du night market, c’est génial, nous qui pensions être déposés à l’extérieur de la ville.

Pas besoin de tuk-tuk, on se dirige à pied à notre « possible » (pas de réservation) hébergement, le Soundsleep. Et là encore, c’est cool ils ont de la place pour nous 4.

IMG_9853

La chambre est différente de ce qu’on a déjà pu avoir, les matelas sont posés sur des palettes, c’est rigolo. Une fois les bagages déposés, on ressort faire un tour au night market.

Night Market de CHIANG RAI

L’ambiance est super sympa, Yann est sous le charme, le marché lui plait, surtout le côté alimentaire. De nombreuses tables et chaises jaunes sont installées au milieu d’une grande place, quand aux vendeurs ils sont alignés tout autour de cette place. Reste aux touristes à faire leurs choix en fonction de leurs goûts.

Nous savons déjà que nous reviendrons là pendant notre séjour.

Mardi 29 Janvier 2019

En passant devant une boutique de chaussures et de lingeries, les filles s’en sont données à cœur joie.

IMG_9869

Après ces essayages non concluant, nous avons pris un tuk-tuk qui nous a emmené au Central Plaza, un centre commercial à l’extérieur de la ville.

Il en faut peu pour les rendre heureuses finalement!

IMG_9871

Pendant une bonne demi-heure, chacun a  réalisé son œuvre d’art en compagnie d’un petit chinois, japonais, thaïlandais…comme quoi 6 mois en Asie ne nous ont pas suffi à les reconnaitre facilement.

IMG_9885

Quelques emplettes plus tard, il est l’heure de rentrer manger et dormir.

Clin d’œil à mamie Gigi : Pâté Hénaff au menu ce soir (le dernier de France)

IMG_9886

Aujourd’hui on a également prolongé de 2 nuits ici (Soundsleep) tout en réservant en parallèle dans une autre auberge de jeunesse (Lub Moh) pour dans 2 jours.

Mercredi 30 Janvier 2019

Au programme de la journée, la visite du célèbre Temple Blanc et pour nous y rendre on a pris un bus dont la contrôleuse avait un style comment dire très masculin à moins que le contrôleur avait un style très féminin. On en voit tellement qu’on est perdu et qu’on ne sait plus exactement à qui on a affaire.  Une petite découverte pour nos louloutes qui au fur et à mesure de notre séjour en Thaïlande ont fini par douter de tout le monde ou presque.

IMG_9890

Wat Rong Khun = WHITE TEMPLE

IMG_9894

Le Wat Rong Khun est un temple situé à 13 km au sud de Chiang Rai, en Thaïlande, il est communément appelé le temple blanc. Il a été construit par Chalermchai Kositpipat, un artiste thaïlandais de renom qui a voulu créer un tribut durable à Rama IX, ancien roi de Thaïlande décédé en 2016, et également honorer sa ville natale.

IMG_9901

 

Photo la plus kitch de ces 6 premiers mois

IMG_9940

IMG_9943IMG_9945IMG_9947

                                    

30 Janvier 2019 = 19 ans de couple avec des hauts et des bas = GRIGRI                

On a laissé une trace de notre passage au temple blanc : Un cœur daté du jour avec nos 4 prénoms, les filles étaient heureuses de partager ce moment avec nous.

IMG_9960

Les filles attendent leur tour pour aller aux toilettes dans le temple doré

IMG_9963IMG_9965IMG_9966

La visite fût agréable, ce temple change de tout ce qu’on a déjà pu voir et au bout d’un certains nombres de temples visités, ça tombait bien.

Avant de repartir, on s’arrête manger un petit en-cas juste à la sortie du temple puis on file chercher l’arrêt de bus, nous ne sommes pas certains d’être au bon endroit jusqu’à ce que 2 autres touristes arrivent pour finalement monter tous ensemble dans un tuk-tuk bleu qui s’est arrêté à notre niveau.

On rentre faire une sieste, bricoler ou encore lire avant de ressortir dans la soirée au night market.

IMG_9970IMG_9973

IMG_9974

Grimaces loupées

Photo volée d’un Monsieur qui nous a fait pensé à Papi Kako

IMG_9975

En Chine on avait vu un Monsieur nous faisant penser à Papi Yannick et bien cette fois-ci on a rencontré un Monsieur nous rappelant Papi Kako.

La même barbe, les mêmes cheveux, les mêmes yeux bleus etc.….

En fait, vous devez tous nous manquer que ça soit les amis ou la famille car régulièrement on a associe une tête de chez nous à quelqu’un d’ici et souvent un local, bon on doit vous dire qu’on se marre bien des fois à faire ça.

Les filles font des essais

Ah oui, on leur a acheté une balle relaxante, vous comprenez bien qu’en tour du monde elles ont besoin de se détendre les misstinguettes. Non mais on va où là!!! Non en fait, on est trop gentil et ça ne coûtait rien.

De magnifiques peintures murales

Séquence Emotion : Poème écrit par EMMA

IMG_0002

IMG_0006

En écoutant ma grande louloute nous lire son poème, les larmes me sont montées au yeux, des larmes de fierté, fière de ma puce, de sa créativité, de son imagination débordante, fière de son envie de découvrir le monde, fière de sa capacité d’adaptation où qu’on soit, bref je suis fière d’elle. Je t’aime ma chérie!

Mission LINGE pour Yann

IMG_0011

 

Jeudi 31 Janvier 2019

Changement d’hébergement, on fait les bagages pour partir à quelques centaines de mètres à l’auberge de jeunesse LUB MOH. Nous passerons 3 nuits ici dans un dortoir rikiki et sans fenêtre. Notre ancien hébergement n’avait plus de dispo pour nous 4, voilà pourquoi nous avons dû changer.

Pas beaucoup de photos de la journée, tout ce que je peux vous dire c’est que Yann est à nouveau parti à la recherche du prochain hébergement, celui qu’il nous faut pour les 4 dernières nuits. Mission réussie, ça sera le très sympathique CHIAN GUESTHOUSE.

En fin de journée, on part se balader en direction d’une crêperie afin d’y déguster de délicieuses galettes…..et bah non, déception encore une fois, le patron était sympa mais bof bof pour ses galettes, on est breton ou on ne l’est pas. A la fin de notre tour du monde, je ferais le récap de toutes les crêperies qu’on aura testées.

Tour de l’horloge de Chiang Raï

IMG_0014

Petit tour au Night Market sur le chemin du retour et cette fois-ci on a fini par craquer devant les  jeux en bois qui nous faisaient de l’œil depuis quelques jours déjà. N’hésitez pas à aller y faire un tour, il est très sympa et arrangeant niveau tarif aussi.

IMG_0018

 

Vendredi 1er Février

Mauvais réveil = Cou bloqué= On va faire avec!

Allez zou, on prend le bus pour aller visiter La Maison Noire (Black House).

IMG_0083

Contrairement à ce que certaines personnes pensent parfois en le visitant, ce lieu n’est pas un temple mais un ensemble de 40 maisons noires (enfin pas toutes) plus ou moins grandes créés par Thawan Duchanee, artiste thaïlandais.

A l’intérieur, la décoration est assez atypique, composée de collections de peintures, sculptures, os d’animaux, peaux, cornes… elle n’est pas forcément du goût de tout le monde. On ne peut pas dire que ce lieu respire la quiétude et la sérénité. Les nombreux crânes de buffle et ossements en tout genre pourront dérouter, pour ne pas dire dégoûter certains visiteurs. On aime ou on n’aime pas.

A vous de juger!

Les filles se défoulent

IMG_0077IMG_0080

Yann se régale de mini ananas

Pour repartir sur Chiang Raï, on pense prendre le bus mais nous n’avons ni horaire ni emplacement exact de l’arrêt même si la logique veut que ça soit de l’autre côté de la route, on hésite fortement à tenter une nouvelle aventure : celle du STOP!

LE STOP

Les filles sont heureuses comme tout de tenter cette expérience si simple finalement à réaliser, elles croisent les doigts pour que le bus n’arrive pas, elles espèrent de tout cœur qu’un pick up s’arrête pour nous prendre.

Je crois qu’elles sont heureuses: Mission Réussie

IMG_0093IMG_0095

Plusieurs voitures sont passées, plusieurs pick up nous ont ignoré et soudain, au bout d’un bon quart d’heure, un pick up recule, à l’intérieur, des français à la retraite semblent-ils. Ils ont eu la gentillesse de nous emmener jusqu’à CHIANG RAÏ. Un grand merci à eux, ils ont fait devenir de cette journée UN GRAND MOMENT dans la vie de tourdumondiste des filles.

Arrivés à destination, nous reprenons la route à pied, en direction du night market.

Et là, on fait la connaissance d’un famille Belge qui voyage depuis plusieurs années déjà tout en rentrant chez eux l’été ou à Noël, ce n’est pas bête du tout, cette solution ferait le plus grand bien à Louna mais niveau budget ça ne passe pas alors ma petit demoiselle va devoir patienter encore un peu avant de revoir son entourage qui lui manque tant.

IMG_0099

Nous avons passé la soirée avec eux au night market, les enfants se sont bien amusés, c’est toujours aussi agréable de rencontrer d’autres familles.

Samedi 2 Février 2019

La journée fût dédiée à quelques longues séances d’école ainsi qu’à l’écriture du blog.

Le soir venu, rien de tel qu’un petit tour au night market puis finalement petit changement de plan en cour de chemin, on tombe sur un autre marché fort sympathique où l’on décide d’y flâner, d’y manger surtout, nos estomacs réclament leur dû.

 

Ce Week end, nous savions qu’à Chiang Mai il y avait le festival des fleurs mais au vue de la décoration  aux alentours du marché, on ne peut que constater qu’ici aussi à Chiang Rai, il y a le festival des fleurs.

 

 

IMG_0123IMG_0120

 

IMG_0138

Street Food

Le mode « CLOWN » est mis en marche

En mode « Je danse et Je mange »

Emma et Louna dansent avec les locaux

Jeux avec un jeune thaïlandais

Louna joue au kapla à l’hébergement

IMG_0188

Dimanche 3 Février 2019

Louna a trouvé le moyen de bien occuper la journée en me vomissant presque dessus vers 6H du matin, heureusement ma tête n’était pas au bord du lit ce qui par contre n’était pas le cas de ma sacoche qui a presque tout reçu ainsi que quelques affaires.

IMG_0189

Misstinguette Louna n’a pas dû digérer quelque chose mangé sur le marché la veille au soir. C’est embêtant mais on se dit que ça va passer, on se dit qu’on va la surveiller, on nettoie et on tente de se rendormir, elle n’a pas de fièvre alors pas d’inquiétude!

Mais ça sera sans compter sur les nombreux vomissements qui se sont succédés pendant les 2 heures qui ont suivi. Bon là, il faut faire quelque chose, la fièvre est montée, elle n’est pas bien du tout, elle se plaint de plus en plus fortement d’une douleur au ventre, on est un peu perdu alors Yann descend demander à la réceptionniste d’appeler un taxi pour emmener Louna à l’hôpital, celui ci arrivera vers 8H30.

Chiang Raï n’est pas l’endroit rêvé pour emmener son enfant à l’hôpital, je croise donc les doigts pour qu’elle n’est rien de grave, positivons!

Yann descend Louna, la met dans le taxi et hop, le taxi m’emmène avec la Miss. A peine 15mn de voiture et nous y sommes, je présente Louna, je tente d’ expliquer le problème, je  montre la boîte de Doliprane afin qu’il sache de quoi je parle car je lui en ai donné juste avant car la fièvre continuait de monter.

Il n’est pas 9H, on doit patienter, une dame me demande à nouveau ce qu’à Louna et ce que je souhaite qu’on lui fasse, c’est quand même un comble pour un hôpital. Je lui ai dit que ce n’était pas à moi de lui dire, il doit bien y avoir des médecins pour ça non! Au fil du temps qui passe, l’effet du doliprane se fait ressentir, je suis soulagée même si elle continue de vomir par moment. La dame revient à la charge, et comme Louna se plaint toujours de son ventre et qu’aucun médecin est venu, je suggère une échographie, aussitôt dit aussitôt fait. De ce côté là, c’est super rapide, ils sont efficaces et résultat : tout va bien, l’échographe m’explique qu’elle ne voit rien d’anormal. OUFFFFF!!!

On patiente de nouveau jusqu’à ce qu’on finisse par voir un médecin qui n’examine même pas Louna, juste des questions et des réponses, et voilà, le diagnostique est posé : une gastro. Ok on y avait bien pensé parmi tant d’autres possibilités mais il aurait pu palper son ventre quand même, bon, chacun son métier, on va lui faire confiance.

Louna est donc sous antibiotiques pendant 5 jours avec au programme du repos, du repos et du repos.

Ma belette

IMG_0191IMG_0192

La matinée fût donc bien remplie sans oublier que c’est aujourd’hui qu’on change de nouveau d’hébergement, les 3 jours se sont bien passés mais 4 jours de plus sans fenêtre dans une toute petite chambre, et bien non!

En prime, Yann a fait un aller/retour à l’hôpital avec Emma car j’avais oublié de faire remplir le document pour se faire rembourser les soins par notre assurance CHAPKA. Quand on n’a pas de tête…..il faut avoir un mari!

Au retour, Yann s’occupe de descendre les bagages, la réceptionniste appelle un taxi qui nous emmènera au nouvel hébergement « CHIAN GUESTHOUSE ».

Activité de Louna : DORMIR

IMG_0193

Petite anecdote : Notre chauffeur de taxi n’est pas très bavard, il nous dépose, toujours sans décrocher un mot et là il nous réclame une somme qui ne correspond pas à ce que nous a dit la réceptionniste, on dit non, il va voir en mode « fâché » le responsable de notre nouvel hébergement, on lui tend un billet à plusieurs reprises, un gros billet tout de même, on lui pose même le billet dans sa voiture, tout ça dure 10mn environ, il finit par nous le rendre en étant toujours fâché puis il part sans avoir été payé du tout. Nous n’avons rien compris à son petit manège. Bref tant pis pour lui, tant mieux pour nous, mais ne pas payer une prestation, ce n’est pas notre délire.

L’hébergement ressemble à l’auberge espagnole, toutes les nationalités et de tous les âges sont représentées ici, c’est une chouette ambiance. Il y a une piscine (froide) au milieu du jardin, tout le monde a plus ou moins vue sur la piscine, les gens lézardent au soleil, discutent entre eux, échangent des bons plans et surtout mangent au restaurant de l’hôtel qui est à la fois excellent et très peu cher.

Louna a dormi toute la journée, d’un côté ça fait du bien, un peu de silence mais d’un autre on se dit qu’on préfère quand ils sont en forme finalement et puis dès qu’ils vont mieux, on se dit « C’était pas mal quand elle dormait »! Quand on sait que tout va bien bien-sûr.

Emma profite du calme ambiant pour travailler

IMG_0194

Lundi 4 Février 2019

Journée tranquille pour tout le monde, Louna a fait plusieurs siestes tout du long de la journée, de mon côté j’ai aussi fait une bonne grasse mat pour récupérer de la veille, tandis qu’ Emma et Yann ont profité de la piscine.

 

Louna va un peu mieux mais ne souhaite pas sortir, alors Yann et Emma partent seuls le soir se balader pendant que je vais manger au restau de la guest-house avec la Miss qui se décidera finalement pour manger, en même temps elle n’a pas avalé grand chose depuis 48H.

Mardi 5 Février 2019

Louna va mieux, elle file prendre son petit-déjeuner avec Yann et Emma, ça c’est bon signe. Après cela, Yann et Emma font un plouf dans la piscine histoire de se rafraîchir un peu.

Je prendrais une assiette salée avant de partir visiter le BLUE TEMPLE. Un délice, ce sont les meilleurs plats que nous avons mangé en 2 mois en Thaïlande.

Ca n’a pas été facile de motiver Louna, elle n’a pas envie de bouger, on insiste, on lui promet de prendre un tuk tuk pour s’y rendre afin de la motiver.

BLUE TEMPLE

Le Temple Bleu ou Wat Rong Seua Ten est situé dans le village de Rong Suea Ten dans le district de Rimkok à quelques kilomètres à l’extérieur de Chiang Raï. C’est un temple récent qui est encore en chantier même si son hall principal est achevé. C’est surtout son magnifique intérieur entièrement bleu au fond duquel se trouve un grand Bouddha assis blanc qui marque les esprits. Les peintures ne sont pas sans rappeler le style de l’intérieur du Temple Blanc (Wat Rong Khun). Le grand Bouddha debout, blanc également, qui se tient devant la façade arrière, est également superbe. Entre le Temple Blanc, la maison noire et le Temple Bleu, Chiang Raï est décidément la ville des temples colorés !  »Suea Ten » signifie littéralement le tigre qui danse mais le tigre n’est pas le symbole du Blue Temple. Ici, il y avait des tigres autrefois qui avaient l’habitude apparemment de sauter par dessus la rivière. C’est ainsi qu’est né le village de Rong Seua Ten. À la place du temple actuel, se tenait une ruine d’un temple abandonné, il y a une centaine d’années. En 1996, les villageois ont décidé d’y reconstruire un temple. La construction a débuté en octobre 2005, le Bouddha blanc lui n’est apparu qu’en 2008 tandis que le hall principal qui l’accueille n’a été achevé que 22 janvier 2016.

IMG_0225

En Asie, pensez à avoir avec vous un foulard, ou un chèche afin de vous couvrir les épaules ainsi que les jambes pour pouvoir visiter les temples, n’ayant pas ce qu’il fallait avec moi, j’ai pu emprunter à l’entrée tout ce qu’il faut pour me couvrir les parties  de ma peau découverte.

 

La visite gratuite de ce temple se terminant, les filles étant motivées, y compris Louna, nous décidons de rentrer à pied à l’hébergement en faisant des zig et des zag, profitons en quand la motivation générale est là, ce n’est pas si souvent.

 

Promenade le long de la rivière KOK RIVER, pour y arriver nous sommes passés par des ruelles désertes de tout touriste et ça on aime, on a fait une petite halte chez une mamie qui tient une sorte de boulangerie où Yann et les filles se sont régalés en achetant des gâteaux à la banane, puis en sortant petit moment de panique pour Emma, une meute de chien nous attendait, Emma a littéralement sauté sur Yann, Louna s’est accrochée à Yann comme elle a pu, les chiens les ont entourés, comment faire?

La mamie a vu ce qu’il se passait, elle est sortie, dans le même temps, Yann a haussé la voix afin d’intimider les chiens et hop on s’est dépêché de passer, tout va bien, Emma est soulagée.

De retour à notre guest-house, on mange tous les 4 au restaurant, la forme est revenue, c’est cool. Petite partie de carte au menu accompagnée d’un apéro pour toute la famille, c’est rare mais que ça fait du bien.

IMG_0269

Mercredi 6 Février 2019

Pas mal d’idées en tête pour remplir la journée dont 1 surprise pour les filles, à commencer par l’achat des billets de bus pour notre départ prévu le lendemain, ensuite un petit arrêt dans un café pour chat que nous avions repéré quelques jours plus tôt.

Cat ‘n’ A Cup Cat Cafe

En fait pour tout vous dire, nous avions prévu d’y aller à Phnom Penh au Cambodge mais arrivés devant la boutique : WHAOUHHH c’était cher, il fallait payer un droit d’entrée alors malgré le regard suppliant des filles et les pleures de Louna, nous avions rebroussé chemin, quelle mère horrible suis-je!! Et là, quelle surprise de découvrir un café du même genre ici à Chiang Raï, on hésite car nous ne sommes pas fan de l’idée mais ici en Asie, c’est à la mode, il y en a de plus en plus alors c’est aussi l’occasion de découvrir.

En effet notre temps est  compté puisqu’on a 30 mn environ pour en profiter avant de nous rendre à l’arrêt du Tram qui propose un tour gratuit des points principaux de la ville. Des canadiens en vacances à la guesthouse nous en avaient parlé la veille, on hésitait, on ne savait pas si on allait trouver le temps puisqu’aujourd’hui une rencontre avec une famille de tourdumondiste est prévue.

13H30 = Tour en TRAM gratuit

Multiples arrêts dans la ville de CHIANG RAI

Le temps presse, on pensait que la visite durerait 1H environ, l’idéal pour retourner à temps à notre hébergement où nous avions donné rendez vous à Desminotsetdessacados.

Voyant le temps du tour se rallonger, je réussi à les joindre via Facebook grâce à la connexion partagée du papa Canadien afin de les prévenir de notre retard. Bon en même temps nous sommes en tour du monde et eux aussi, nous avons donc le temps et ne sommes finalement pas si regardant que ça sur les horaires même s’il ne faut pas abuser non plus.

Rencontre Desminotsetdessacsados et de Pylefaceaumonde

IMG_0324

L’après midi a filé à grande vitesse, les enfants ont joué dans la piscine toujours aussi froide d’ailleurs pendant que nous les parents échangions sur nos familles, les peurs des uns et des autres mais surtout sur les différents pays déjà parcourus pour nous et à venir pour eux (et pour nous aussi) puisqu’ils viennent de démarrer leur Tour Du Monde il y a quelques semaines seulement. Notre ribambelle de filles s’est bien entendue, et nous, nous les avons pris pour des fous : ils voyagent avec 3 enfants, ok c’est classique, mais ils ont surtout un PADDLE, ils nous ont bien fait rire avec ça.

Joyeux Anniversaire Clémentine : les filles lui offrent un de leurs livres

Bye Bye Amis Voyageurs

IMG_0336

Le propriétaire de notre guest-house les ramène en pick up à leur hébergement, les filles (des 2 côtés) sont contentes comme tout. Les nôtres espèrent en secret que nous pourrons également monter dedans le lendemain .

Jeudi 7 Février 2019

Mes 3 loulous dorment à point fermé et aujourd’hui on part, il va donc falloir réveiller tout ce petit monde en douceur afin de faire les bagages.

IMG_0338IMG_0339IMG_0340

Nous sommes de plus en plus rapide pour faire nos bagages, on s’améliore les amis.

Un couple de retraité Japonais en vacances avec leurs petits enfants ici s’était pris d’amitié pour les filles, le papi a même offert 2 figurines aux filles.