Nos aventures du 23 au 26 Octobre 2018 : Hong-Kong

Mardi 23 Octobre 2018 : Arrivée à Hong-Kong

Après avoir passé la frontière (Immigration et douane), il nous faut changer quelques yuans (monnaie chinoise) en Dollars Hong-Kongais.

IMG_3643

Ensuite nous prenons le train puis le métro pour nous rendre dans le centre d’Hong-Kong où se situait notre auberge de jeunesse : Travellers’ Hôtel.

Arrivée à HONG-KONG

Oui, oui, vous pouvez voir sur la photo de droite que YANN est hyper méga musclé : ils portent 4 sacs (il en a un sur le ventre). Quand il y a des escaliers, il me porte en effet ma grosse valise rouge. Merci mon chéri.

 

Notre quartier sera celui de TSIM TSA TSUI pendant 3 nuits et pour ceux que ça pourrait intéresser, nous avons dormi au Travellers’ Hôtel, dans 2 chambres microscopiques MAIS propres et fonctionnelles.

Lit encastré entre 3 murs et bagages sous le lit.  

Partons à la découverte d’HONG-KONG et d’un bon repas (il est 14h environ) car depuis la veille, nous n’avons pas vraiment mangé. Et comme souvent, quand on a faim, nous ne  nous mettons pas d’accord tout de suite, tout le monde donne son avis, on va à gauche, on va à droite, on va tout droit, allez on va plutôt par là, BREF un vrai capharnaüm ! Dans ces moments là, on a envie de se faire plaisir, de manger quelque chose qui rende le sourire à tout le monde.

Ca sera chose faite au PIZZA EXPRESS, un peu cher certes, mais un super dessert : des boulettes au Nutella, le rêve après 3 semaines en Chine sans dessert.

img_3650

Le tee-shirt fétiche d’Emma

img_3648

Le ventre bien rempli, nous partons à la découverte de ce grand territoire en commençant par prendre un bateau (franchement pas cher du tout et agréable) pour nous rendre sur l’île d’Hong-Kong située juste en face d’Hong-Kong. Une grande balade nous emmènera au Golden Bauhinia Square, puis à Causeway Bay, puis aux 90 ans de Mickey avant de finir par un petit encas au Korean Food avant de rentrer en METRO cette fois-ci.

img_3688

 

La ville était pas mal en travaux, peut-être dû à la tempête Mangkhut qui a balayé la ville le 16 Septembre 2018, il y a 1 mois avant notre venue.

img_3687

Chose courante en Asie, mais franchement à Hong-Kong, on ne s’attendait pas à voir ça : des échaffaudages en bambou.

img_3655

Mercredi 24 Octobre 2018

Depuis notre départ, le 20 Août 2018, les Miss nous demandent de temps en temps « Quand est-ce qu’il y aura une piscine ou la plage? », car depuis plus de 2 mois, nous n’arrêtons pas , notre rythme est assez soutenu, on visite sans arrêt, comme si on ne voulait pas perdre une miette des endroits où l’on va.

C’est bien beau sur 3 semaines de vacances, mais sur 2 ans, ça en deviendrait presque épuisant, il va donc falloir calmer le jeu à un moment donné.

Et pourquoi pas AUJOURD’HUI, sur une des 40 plages publiques d’Hong-Kong!

C’est parti, on prend le bus n°6 pour Repulse Bay, ça sera journée plage, cette pause nous fera du bien à tous les 4. Le soleil est au rendez vous, l’eau est chaude, que du bonheur!

Bus N°6 : 2,45 € pour nous 4

Chemin pour nous rendre sur la plage

Repulse Bay

 

PYLE FACE AU MONDE à HONG-KONG

Cette pause bien méritée terminée, nous reprenons le bus en direction de Victoria Harbour  afin d’y faire une croisière pour terminer cette journée en beauté. Nous ferons cette croisière avec STAR FERRY, ça durera 1H environ avec boisson offerte.

 

Grâce à la wifi présente sur le bateau, on a tenté d’appeler quelques personnes, les Heureux élus qu’on aura eu la chance d’avoir sont : Nicolas R., Cécile D. et Mag. B. Merci les copains.

img_3801

 

Jeudi 25 Octobre 2018

Aujourd’hui, nous décidons de nous mettre au vert, et oui, c’est tout à fait possible à Hong-Kong, il y a la ville avec des magasins et restaurants de toute sorte, de nombreuses plages ainsi que de grands espaces verts.

Direction Hong-Kong Park, c’est un parc public construit en 1991 et couvrant une superficie de 80 000m². C’est un véritable OASIS de vert en plein centre ville. Vous prenez le métro et hop quasiment en sortant de la bouche du Métro vous vous retrouvez à l’entrée de ce splendide parc.

img_3843

img_3845

 

img_3865

img_3861

Contraste saisissant

Dans ce parc, les filles ont trouvé leur bonheur : une gigantesque aire de jeux à plusieurs niveaux, il faut bien de temps en temps faire plaisir aux louloutes, elles ont quand même bien crapahuté depuis notre départ. Comme nous sommes de gentils parents (enfin je crois), nous sommes restés là environ 1H avant d’aller à l’ascension du Victoria Peak.

Il y a plusieurs manières d’accéder au Victoria Peak, à pied pour les très très très courageux, en taxi, en bus ou en tram. Bien évidemment, ce fameux tram est l’attraction phare, il y a une queue de plusieurs dizaines de mètre. Allez zou, on y va! Motivés, motivés.

 

The Peak Tram

C’est un funiculaire construit en 1888 qui permet de relier le quartier de Central au sommet (enfin presque) de Victoria Peak. A l’origine celui-ci avait été construit pour l’usage exclusif du gouverneur britannique et des résidents du Peak. Désormais tout le monde peut utiliser le funiculaire le plus raide du monde. Nous vous confirmons que la montée est très impressionnante. Malheureusement aucune photo réussira à vous le montrer. Tant pis…on vous laisse observer.

 

img_3894

Arrivés en haut au bout de 7mn d’ascension, nous décidons de manger dans l’un des restaurants avant de continuer l’ascension jusqu’au sommet, à pied en compagnie d’une famille française en vacances chez des amis expats.

 

 

Nous avions fait en sorte d’arriver en haut au moment du coucher du soleil, sans trop savoir comment on redescendra, on verra bien en temps et en heure. Chaque chose en son temps. Pour le moment place au COUCHER DU SOLEIL.

img_3917

Maintenant, il commence à se faire tard, on a tout de même un petit bout de marche à faire avant de rejoindre la gare de bus, et on ne sait pas à quelle heure part le dernier, alors ne nous arrêtons pas.

Sur le chemin, nous avons fait une rencontre totalement inattendue, d’ailleurs quand Louna nous a dit ce qu’elle voyait, nous n’avons pas vraiment réagi, pensant qu’elle blaguait. Je vous laisserai bien deviner mais au rythme où le blog avance, non par manque d’envie car j’adore écrire le récit de nos aventures, mais plus par manque de temps, si si vous lisez bien, si je fais le blog, on ne visite pas, vous comprendrez donc bien qu’il faut faire des choix. Hihihi!

Verdict : Un SANGLIER

Aucune photo pour vous le prouver car les filles étaient légèrement terrorisées.

En arrivant à la gare de bus, nous voyons ces 2 panneaux ci-dessous, que nous avons finalement vu à de nombreuses reprises à Hong-Kong. Il y a en effet beaucoup d’endroit où il est interdit de fumer (entre autre). Et vu l’amende salée, il vaut mieux respecter la loi.

Ce soir, ça sera un repas très light, un burger chez Big Fernand et une glace au Md Do. Hummm, un vrai délice!!

Ce soir là, une fois rentrés à notre auberge de jeunesse, Yann décide de repartir seul faire un tour , il est tard, les filles ne sont pas si fatiguées mais il ne faut pas abuser et en plus il y a les bagages à faire. Nous n’avions pas eu le temps d’aller  à Temple Street, Yann y a donc fait un tour. Apparemment c’était sympa.

Vendredi 26 Octobre 2018

Pour ceux qui connaissent Hong-Kong, vous aurez peut-être remarqué que nous n’avons pas fait la promenade des stars, c’est tout simplement qu’elle était fermée. Tant pis.

C’est l’heure du départ, 3 jours à Hong-Kong, c’est parfait, ni trop ni pas assez en mode backpaker en tout cas. Nous reprenons le métro pour nous rendre à la frontière.

En effet, nous avons un visa double entrée pour la Chine, nous pouvons donc revenir une 2ème fois sur le territoire Chinois afin d’y visiter cette fois-ci une partie très différente de ce qu’on a fait jusqu’à maintenant : les rizières dans le Yunnan.

img_3944img_3945img_3946

Avant de passer l’immigration, la douane etc…, nous devons faire quelques courses avec les derniers dollars hongkongais qu’il nous reste car nous prenons le train pour plusieurs heures.

Une petite conclusion sur ces 3 jours à Hong-Kong

Dès notre arrivée, nous avons senti la différence avec la Chine, ils ne crachent pas, ils sont beaucoup plus polis (pas de bousculade dans le métro) et surtout ils parlent anglais. En même temps, c’est une ville d’expats, avec des Français, des anglais, des américains, des allemands, des italiens…

Tout est réuni dans cette ville pour accueillir au mieux les familles d’expats : le côté urbain, le côté campagne et les plages pour le côté exotique. Il y fait certainement bon vivre là-bas.

Ceci dit, nous avons trouvé que SHANGHAI a rattrapé Hong-Kong depuis les années 90, nous avons pas mal apprécié cette ville Chinoise, très moderne.

Au final, on se souviendra donc d’Hong-Kong pour son côté vert et ses plages.

img_3775

La suite des aventures dans les rizières du Sud de la Chine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s