Nos aventures du 13 au 18 Février 2019 : Kanchanaburi et Bangkok

Mercredi 13 Février 2019

Arrivée à 6H15 à Bangkok

IMG_0542

La nuit a été compliquée, en Thaïlande, la lumière reste allumée toute la nuit dans les trains, malgré les boules quies et le bandeau pour les yeux ça n’a pas été simple. En plus il vaut mieux dormir d’un œil pour surveiller les bagages même s’il est évident qu’on dort avec les principales affaires.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, Louna est méga en forme, ce qui aura finalement été souvent le cas en Asie lors des transports nocturnes (Bus ou Train), elle est contente d’arriver à destination, puis 2H après elle commence à décliner. La fatigue se fait ressentir et là, on ne peut plus rien en tirer!

L’idée du moment, c’est de ne pas rester à Bangkok pour filer se mettre au vert quelques jours, et pour se faire nous devons changer de gare afin de prendre un train qui nous emmènera à Kanchanaburi. Au moment où nous montons dans un taxi, nous ne sommes pas hyper convaincu de nous rendre à la bonne gare, Yann suit le trajet sur MAPS.ME (son meilleur ami) car notre chauffeur n’a pas l’air convaincu lui même par notre demande. Bref, on verra bien!

Au final, nous sommes bien arrivés à la gare de Thonburi vers 7h du matin, on a acheté nos 4 billets, Yann est rapidement parti au 7 Eleven le plus proche histoire d’avoir une base pour manger un peu en attendant un vrai repas. Les 7 Eleven en Thaïlande c’est GENIAL, il y en a partout et c’est ouvert 24H/24, 7J/7, les filles adorent.

Partage d’un kit kat entre sœurs

IMG_0544

7H50, on monte dans le train

IMG_0547

Yann s’est octroyé un petit plaisir culinaire

IMG_0551

IMG_0553

En pleine discussion

10H30, nous arrivons à Kanchanaburi, il fait chaud, on est fatigué de notre nuit et Yann n’aime pas particulièrement marcher trop longtemps avec TOUS nos bagages pour chercher un hébergement encore moins sous une chape de plomb  alors il est parti avec Emma frapper aux portes de quelques hébergements afin de trouver celui qui nous accueillera pendant 3 nuits. Pendant ce temps là, je suis restée avec Louna à la gare, un chauffeur de tuk tuk sympathique nous a tenu compagnie et nous a même montré comment nous peser avec la grosse balance à bagages, super car on adore se peser maintenant. Vous vous doutez bien que ce n’était pas le cas avant mais depuis notre départ, on essaye de le faire tous les 2 mois environ pour constater la baisse. On vous partagera les résultats à la fin de la Thaïlande.

Emma et Yann sont de retour, ils ont apparemment trouver quelque chose de sympa, au revoir au Mr du tuk-tuk car nous y allons à pied.

Voici notre hôtel = « SKY »

A peine arrivés que Yann et les filles ne se sont  pas faits prier pour faire un plouf, en même temps, vu la piscine je les comprends. Ils profiteront un bon moment jusqu’à ce que leurs estomacs leur rappellent qu’ils sont quasiment vide. Alors zou, ils se sèchent, ils s’habillent et on part faire une longue, très longue balade à pied sous une chaleur tout juste supportable avant de trouver le restaurant porte close.

La rivière Kwaï

Pas grave, la dame d’un  autre petit restaurant situé juste à côté de celui qui nous avait été recommandé nous interpelle pour nous dire qu’il est fermé (Le MANGOSTEEN) depuis déjà plusieurs mois.  On n’est au milieu de nulle part, ce n’est pas du tout le centre ville, on mangera donc là chez cette petite dame et tant mieux car les filles n’en pouvaient plus.

2 options comme dirait Yann =

  • Soit on revient sur nos pas, même chemin donc pas drôle
  • Soit on poursuit jusqu’au pont de la rivière Kwaï, beaucoup plus exaltant

 

Après un petit 15mn de négociation avec les filles (je vous rappelle qu’il fait chaud), OUFFF, on va voir LE pont, on est quand même venu ici pour ça.

LE PONT de la rivière KWAÏ

IMG_0568

Kanchanaburi est une ville de l’ouest de la Thaïlande comptant 52 000 habitants. Elle est située au confluent de la rivière Kwai Noi avec la rivière Kwaï Yai, où fut construit en 1942 le célèbre pont sur la rivière Kwaï par des prisonniers de guerre sous le commandement de troupes japonaises.

IMG_0569IMG_0572IMG_0573IMG_0574IMG_0577IMG_0581

L’impression d’être seuls dans un endroit aussi touristique? NON!! On a juste patienté pour capturer les bons moments.

Côté touristique avec une petite mamie qui tente de passer ou de vendre!

IMG_0583

On aura posé sur ce pont

La rivière KWAÏ

 

Le soleil se couche

 

IMG_0597

Il est temps de rentrer, on a encore un petit bout de chemin à faire et au final je ne sais pas combien de kilomètres on a fait dans la journée car on a oublié de mettre ViewRanger en marche mais une bonne quinzaine ça c’est sûr. Et après réflexion, c’est souvent qu’on crapahute comme ça, c’est juste qu’on a  un peu plus souffert de la chaleur aujourd’hui.

20H au dodo

Jeudi 14 Février 2019

Aujourd’hui on a décidé de faire une journée basée sur l’histoire des lieux, l’histoire de ce pont que nous avons vu la veille, mais avant cela et pour motiver tout le monde, rien de tel qu’un petit plouf matinal.

Visite du Musée de la Voie Ferrée de la Mort

IMG_0627IMG_0607

Histoire
Durant la Seconde Guerre mondiale, afin de soutenir ses troupes dans la conquête du Raj britannique, l’Empire du Japon lance le projet ambitieux de construire une voie ferrée de 415 kilomètres de longueur à travers la Thaïlande pour rejoindre la Birmanie britannique. La main-d’œuvre, constituée de 100 000 travailleurs asiatiques et de 30 000 prisonniers de guerre occidentaux, connaît des pertes importantes en raison des mauvais traitements, des maladies tropicales et des bombardements américains et britanniques, notamment sur le pont en construction où environ 16 000 personnes trouvent la mort. C’est pour cette raison que la ligne est appelée « voie ferrée de la mort ».
Un pont en bois est d’abord construit pour assurer le franchissement de la Kwaï Yai durant la construction du pont métallique voisin. Il est achevé en février 1943. Des restes de ce pont en bois sont conservés dans le musée de la Seconde Guerre mondiale de Kanchanaburi.
Le pont métallique, toujours opérationnel depuis sa construction, est édifié avec les matériaux d’un autre pont de onze travées démonté à Java, en Indonésie, et amené sur place, près de la confluence des rivières Kwaï Yai et Kwaï Noi, à environ trois kilomètres au nord de la ville de Kanchanaburi. Ces deux rivières forment ensemble la Mae Klong1.
Le pont métallique est bombardé et les deux travées centrales sont détruites en juin 1945. À titre de dommages de guerre, les Japonais les restaurent à la fin du conflit. Elles se distinguent par leur forme rectangulaire et donnent au pont son aspect très particulier ; les nouvelles travées portent une plaque attestant de cette réparation2.

 

Nous y avons passé 2 bonnes heures afin de comprendre l’histoire de ce pont, de traduire de l’anglais au français pour expliquer aux filles avec des mots plus adaptés.

Ensuite, on a juste traversé la route pour nous rendre au cimetière militaire dont l’entrée se trouve à moins de 500 mètres. Et là, la découverte des nombreuses plaques nous a ému, les inscriptions sont touchantes, on est resté plus longtemps que ce qu’on pensait afin de lire les émouvants écrits. Nous nous sommes laissés submerger par l’émotion.

IMG_0629

Le cimetière militaire des Alliés (Kanchanaburi)
Situé en centre-ville, ce cimetière rassemble les tombes de 7000 prisonniers (anglais, australiens et néerlandais). Ce lieu chargé en émotion rappelle aux visiteurs les conditions effroyables dans lesquelles sont décédés ces jeunes soldats.

 

EMOTION

IMG_0634IMG_0635IMG_0637IMG_0638IMG_0639

« Leurs noms vivent éternellement »

IMG_0643

La séquence « Cour d’Histoire » touche à sa fin, la nuit va bientôt tomber alors on se motive pour aller manger dans le centre, allons découvrir ce qu’ils proposent.

Après un coup d’œil jeté sur la carte de différents restaurants, et bien ce soir ça sera pizza chez « Bell’s », ça nous tente pas mal. Résultat des courses : elles étaient correctes!

Pizzas/Pasta chez « Bell’s »

Notre dessert : une glace au 7 Eleven, hummm

IMG_0651

Vendredi 15 Février 2019

Comme tous les matins, un petit plouf et ça repart!

Et pour changer, on tente le tuk-tuk aujourd’hui pour nous rendre de nouveau aux alentours du pont de la rivière kwaï. Notre chauffeur est excellent, belle rencontre dont Louna devrait se souvenir un certain temps. Et si elle oublie, les photos seront là pour lui rappeler l’expérience! Patience, patience!!

Voilà nous avons pour objectif de faire un tour en pirogue sur la rivière, notre tuk-tuk nous dépose au niveau des embarcadères, reste à trouver la meilleure offre.

Balade en pirogue

Par moment le conducteur accélérait pas mal d’où la photo de Louna qui souffle et qui tient sa casquette, malgré cela, elle a apprécié la balade. Et nous aussi, ce fût à la fois nouveau, rigolo et culturel notamment lors de la visite d’un autre cimetière.

 

S’amuser, c’est bien aussi.

IMG_0691

On remonte dans la pirogue pour continuer d’avancer sur la rivière jusqu’à un nouvel arrêt.

Notre petite louloute

IMG_0696

A cet arrêt, Emma serait bien partie se promener à pied le long de la voie ferrée mais d’une part nous ne savons pas quand passera le prochain train et d’autre part, notre conducteur de pirogue nous attend. Alors non, non, non ma chérie.

IMG_0703

 

A partir de ce moment là, on a entamé le chemin du retour avec au programme un nouvel arrêt au niveau d’un temple. Arrêt bof bof.

IMG_0735IMG_0737

Admirez la bête

Sur le chemin du retour (à pied), nous nous sommes arrêtés manger au restaurant indiqué par notre chauffeur de tuk tuk du matin et là, vers la fin du repas, on le voit arriver, du coup on saisit l’occasion et on lui demande s’il veut bien nous ramener.

Et voilà, vous allez découvrir ce qu’il a proposé à Louna, hésitante puis super heureuse.

Louna au volant du tuk tuk

IMG_0746IMG_0745IMG_0747

Elle a réellement conduit, avec lui derrière elle au cas où bien-sûr, c’était super. Louna fût au commande tout le trajet retour, soit environ 20mn ce qui est un chouette souvenir pour une jeune demoiselle de 8 ans. Merci à vous gentil Monsieur d’avoir illuminé les yeux de notre puce. Bon honnêtement Emma aurait bien pris le relais! Elle aura un souvenir différent ailleurs, c’est bien aussi.

Ce Monsieur nous aura même emmené plus loin que notre établissement afin de nous montrer qu’il y avait une fête foraine non loin de notre hébergement, si on veut on pourra y aller à pied dans la soirée. Cool, merci encore une fois Monsieur.

IMG-20190215-WA0005

De retour à l’hôtel, Yann s’occupe d’aller chercher le linge déposé dans la matinée, quel bonheur l’Asie pour ça, 2€ et le tour est joué, le linge est lavé, séché et bien souvent plié.

Pendant ce temps là, n’étant pas en super forme, je m’assoupie le temps d’une sieste.

De leur côté, les filles n’ont pas cherché à s’endormir puisqu’elles ont en tête la fameuse fête foraine. Elles tentent délicatement de me réveiller afin de savoir si elles y vont que avec leur papa ou si on y va tous ensemble.

Une fête foraine en famille, c’est beaucoup plus rigolo

Notre dernière soirée à Kanchanaburi s’est déroulée au milieu des locaux, au milieu d’une fête qui ressemblait à une grosse kermesse, certains enfants étaient déguisés et chantaient une chanson sur une estrade au fond d’un grand bâtiment, il y avait également beaucoup de choses de toute sorte à vendre, des jouets, des vêtements, des gadgets, de la nourriture (ci-dessus : Louna a goûté des insectes) etc…

Samedi 16 Février 2019

Ce matin, c’est le jour du départ pour Bangkok mais nous ne sommes pas pressés puisque le train est prévu vers 15H15. Alors que peut-on bien faire pour démarrer la journée?

Dégustation d’insectes, hummm!!!

La veille Louna avait souhaité acheter des insectes frits à la fête foraine, alors ce matin le petit-déjeuner a un goût un peu différent de ce qu’on connait habituellement. Une bonne dégustation d’insectes et la journée peut commencer.

Ce matin nous faisons la connaissance d’une famille en vacances en Thaïlande, et pour le plus grand bonheur des filles, ils ont 2 enfants avec qui elles vont jouer toute la matinée dans la piscine.

PISCINE

Nous étions dans le même hôtel depuis notre arrivée mais chacun de notre côté nous avons bougé tous les jours, du coup nous ne nous étions pas croisés.

Le départ est également prévu aujourd’hui pour cette famille en vacances, nous partagerons donc le tuk tuk pour nous rendre à la gare. Tout le monde est content.

Bye Bye Kanchanaburi

IMG_0769

Notre tuk tuk collectif est là

IMG_0771

Les enfants pique-niquent en attendant le train

Notre clown du voyage

IMG_0775

Notre aventurière du voyage

IMG_0781

Les enfants ont pris place dans le train

IMG_0782IMG_0786

 

IMG_0785

Emma, heureuse de voyager

IMG_0787

Notre Robinson Crusoé

IMG_0783

Bangkok, on arrive!

Tout de suite le fait d’être avec d’autres voyageurs, ça facilite le trajet, les enfants s’occupent ensemble et ne se rendent pas compte du temps qui passe et ça c’est cool pour les parents.

18H15, on arrive à Bangkok

Bye bye la famille rencontrée le matin même, c’est ça aussi un tour du monde, des rencontres éphémères, juste le temps d’un trajet, d’une journée pour faire connaissance et se dire au revoir. Pas toujours facile.

Arrivés à la gare, on prend un taxi qui nous déposera à l’hôtel repéré sur booking : le YAKS où nous avons passé 2 nuits afin de faire les 2 ou 3 dernières activités sur Bangkok avant de descendre sur les îles.

Le YAKS

IMG_0788

Les bagages sont déposés, la chambre est petite et comme bien souvent, Yann va coller le lit double au lit simple afin d’avoir plus de place pour nous 4, astuce très pratique. Moins pour l’intimité du couple que pour le porte monnaie. Bref, c’est ça aussi un tour du monde.

Le quartier n’est pas hyper animé mais le choix de l’établissement s’est surtout fait par rapport à sa localisation et  aux activités prévues : le marché de Chatuchak, un tour dans les Klongs et Décathlon.

Repas asiatique

Emma boude mais je ne sais plus pourquoi, peut-être est-ce dû au repas, elle ne voulait pas manger là.

Dimanche 17 Février 2019

Ce matin, on souhaite faire un tour en bateau dans les klongs de Bangkok, il y en a plusieurs, des touristiques, des proches de Bangkok, des moins touristiques et des trop éloignés de Bangkok alors notre choix se tournera vers un proche de notre hébergement : KLONG LAT MAYOM.

Heu qui a dit « pas très touristique »? Nous sommes quand même surpris, ça grouille de monde, y compris des blancs, comme nous. Nous qui pensions avoir le marché pour nous tout seul. Serions-nous naïf ?

Bangkok, surnommé la Venise d’Asie, ne jouit pas de cette appellation par simple hasard. En effet la ville est traversée par des milliers de canaux, les célèbres Klongs de Bangkok qui permettent de visiter de nombreux recoins de la ville et même de ses alentours.

Qu’est-ce ? Trou de mémoire!

Louna = « Je peux goûter », « BEURKKK »

 

IMG_0843IMG_0846

Visite d’une ferme d’orchidées

Emma nourrit les poissons, ça grouille.

Louna en mode clown

Yann est content, il a son jus de ???

IMG_0877

Une fois la balade dans les klongs terminées, nous nous octroyons une petite balade dans les dédales du marché où on craquera sur quelques mets étranges dont nous ne connaissons pas le nom. Yann goûterait bien à tout, c’est un passionné des marchés.

D’ailleurs après cette matinée à découvrir de nouvelles saveurs, à en prendre plein la vue avec les étalages colorés et à se promener dans les klongs, il est temps de prendre un taxi pour nous rendre à notre 2ème activité de la journée, le marché de Chatuchak, le plus grand marché de Bangkok. J’ai même entendu dire que c’était le plus grand marché du monde de ce genre, à vérifier!

CHATUCHAK nous revoilà!

IMG_0899

Et oui, nous étions déjà venu mi-janvier découvrir ce gigantesque marché couvert, il est ultra impressionnant. Nous avions envie d’acheter, d’assouvir un désir fou de renouveler notre garde robe, la même pendant 2 ans, dur dur pour moi qui adore acheter des vêtements aux filles. Alors après 1 mois de réflexion, on revient et c’est décidé on fera un colis pour la France dès le lendemain. Zou les filles, on se lâche!!!

IMG_0901IMG_0904IMG_0906

Nous avons fait le plein de spartiates pour les années à venir à un prix défiant toute concurrence, on reviendra renouveler le stock dans 10 ans, les filles se sont également achetées une belle tenue chacune, ainsi qu’un couteau pour Emma qui se l’était vu confisquer en Chine. Yann a fini par craquer sur une écharpe en soie, depuis le temps qu’il hésitait, ça y est il sera tout beau à notre retour. Quelques souvenirs viennent compléter ces achats.

On repart heureux de nos emplettes

Avant de partir Yann souhaite assouvir une petite faim, en effet ce soir il a une activité en solo de prévu alors autant ne pas avoir le ventre qui grogne.

Yann a eu de la compagnie, un bon kebab ça ne se refuse pas

Le kébab avalé, on monte dans un taxi qui me déposera avec les filles à notre hébergement tandis que Yann poursuivra la soirée en assistant à des combats de boxes. La Thaïlande est réputée pour bien des choses dont la boxe alors les filles craignant un peu de voir du sang ou des blessés graves, Yann est donc parti seul y assister et IL A ADORE.

Du côté des filles, on a déballé nos achats et préparé le colis pour la France.

Lundi 18 Février 2019

Ce matin les filles se sont fait une joie de laisser une trace de notre passage au YAKS en attendant la venue du taxi pour nous rendre à La Poste.

Colis envoyé = Colis bien arrivé

IMG_0930

Une fois délestés de quelques kilos, nous reprenons un taxi pour cette fois-ci aller au DECATHLON. Toujours le même effet, les filles courent dans tous les sens comme si elles étaient à Disneyland.

Le but de s’être petite halte : acheter des tubas et des bouées car ce soir on monte à bord du train qui va nous conduire à notre destination de rêve pour nos 2 semaines de vacances.

Cette 2ème mission du jour accomplie, on prend de nouveau un taxi pour aller visiter le WAT PHO qui jusque là n’avait pas suscité plus d’intérêt que ça pour nous, puis finalement changement d’avis alors si on veut le découvrir, c’est maintenant.

WAT PHO

IMG_0946

Le Wat Pho, ou Wat Phra Chettuphon, est un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de Bangkok. D’une superficie de huit hectares, il est situé à l’est de la Chao Phraya, immédiatement au sud du Palais royal dans le quartier de Phra Nakhon.

IMG_0952

Cette statue représente Bouddha sur son lit de mort, sur le point d’accéder au parinirvâna. Elle fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

IMG_0969

 

Sans regret d’être venus voir ce dernier temple, le grand bouddha couché est imposant, cette visite marquera aussi la fin de tous les temples qu’on a pu voir ces 6 derniers mois. Cependant l’heure tourne, alors ne nous éternisons pas  car notre train est prévu à 18H30 et même si on est large, il nous faut maintenant trouver un moyen de rentrer à l’hébergement récupérer nos bagages.

1ère étape : un bateau

IMG_1008IMG_1009IMG_1013IMG_1014

Le bateau nous dépose sur l’autre rive et là, le parcours du combattant commence, on mettra pas loin d’1 heure à trouver un moyen de locomotion pour rentrer:  un tuk tuk finira par nous proposer un tarif assez correct pour qu’on monte dedans. Mais avant cela entre les taxis qui ne s’arrêtent pas et les tuks tuks qui nous demandaient 3 ou 4 fois le prix, on a commencé à flipper un peu car je vous rappelle qu’on a un train à prendre. On a une tête de touriste ou quoi? Ah bah peut-être bien que oui!

Sur le chemin qui nous a mené à trouver un tuk tuk, on a eu le plaisir de rencontrer des écoliers, ils sont trop chou dans leur costume, d’ailleurs tous les écoliers que nous avons croisé depuis 6 mois sont TOUS en costume et finalement c’est pas mal.

IMG_1018

Notre chauffeur est au taquet

Nickel, on est dans les temps

IMG_1023

Yann prendra même une douche à l’hôtel en attendant le taxi pour la gare ferroviaire où nous arriverons vers 17h15 pour un départ du train à 18H30! NO STRESS!!

IMG_1024

On en profite pour acheter les billets pour le trajet retour mais d’une autre gare que celle où nous arriverons le lendemain matin, car notre choix de l’île ou des îles n’est pas encore fait à 100%, c’est ça l’avantage de ne pas réserver, on verra sur place au moment d’acheter les billets du bateau qui, d’ailleurs ne sont pas réservés non plus. Je kiff  » NE PAS RESERVER », je déteste « RESERVER » sauf pour ne pas louper l’affaire du siècle bien-sûr. On s’adapte.

IMG_1027IMG_1026

18H30, direction SURAT THANI

Alors voici nos hésitations pour les 2 semaines à venir :

  • Koh Phangan
  • Koh Samui
  • Koh Tao
  • Un mixe des 3
  • En faire que 2, mais lesquelles?

Que le choix est difficile! Bon on se décidera à l’achat des billets pour le bateau en arrivant, les tarifs nous aideront certainement à nous décider.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s